Victory Hall / The Dull Commando's Merchandise


Side project en dilettante de personnalités de la pop bordelaise (Julien Pras, Hugo Berrouet, David Lespes et Martial Solis issus notamment de Calc et Pull), Victory Hall sort enfin son premier album intitulé The Dull Commando’s Merchandise, soient 16 titres d’indie pop à l’américaine fortement influencée par Guided By Voices, Dinosaur Jr, Sebadoh ou encore Big Star. Cerise sur le gâteau, Mélanie Valera de Tender Forever prête sa voix sur trois titres de l’album.

L’album est uniquement disponible en édition vinyle accompagné d’un Cd-r

Le Myspace



Points de vente :

Bordeaux : Total heaven / La Charcuterie 44 / Les Potagers Natures / La Fnac
Poitiers : Transat
Nantes : Mélomanie
Toulouse : Vicious Circle
Colmar : Parklife
Paris : Ground Zéro / Born Bad / Bombo Tower

Revue de presse :

"De Ween à Pavement, ce sont encore et toujours les mêmes glorieux sagouineurs de refrains qui servent de guides moraux à cette ériture à la fois très élégante, morveuse et branleuse [...] en équilibre entre raffinement et laisser-aller" (JD. B. Les Inrockuptibles n° spécial 2008)

"Une pop passionnée, écrite sur mesure, lyrique et énergique" (B.C. Longueur d’Ondes n°48)

"Mixant leurs influences et leurs talents d’écriture, quatre activistes de la pop bleu blanc rouge arrivent à tutoyer dans un disque à deux faces les meilleurs moments de leur idoles" (J.D. Dodb Nov 2008)

"De l'indie pop aux tournures old school [...] n'hésitant pas à mordre sur le terrain du rock plus moderne" (G.G. Clubs et Concerts)

"The Dull Commando's Merchandise, album hybride reflète bien les sensibilités assez différentes de chacun des 4 membres du groupe bordelais, Julien Pras, David Lespes, Martial Solis, Hugo Berrouet: rock électrique, acoustique, indie avec une touche de groove old school" (Muzzart)

"Les espoirs nés de The Dull Commando's Merchandise sont amplement confirmés sur scène, où leur formule marche à plein régime" (M.C. Musiques E(c)lect(r)iques)

"A mieux écouter et à rattraper le temps passé, tout ce méli mélo de pure pop indé trouve un sens, finalement assez unique, dans une veine où les meilleures représentants sont américains" (C.D. Chicken Tandoori)

"Et sur seize titres, Victory Hall a largement le temps de varier les plaisirs, sans jamais dévier d'une obsession mélodique prégnante, faisant sonner chaque titre comme une évidence" (M.C. Pop News)

"On se trouve là en face d'encore jeunes briscards qui pourraient filer quelques cours de mélodies et de rock'n roll à une tripotée de jeunes chevelus" (K.O. Radio Kultura)

"Intégralement anglophone, ce bijou ciselé à l'ancienne scintille d'éclats mélancoliques et d'un contagieux plaisir des sens" (S.C.J. Sud Ouest)

"Un disque qui rend hommage à la fois au rock 60's [...] et à la pop lo-fi des années 90. On retrouve aussi les jolies guitares et les douces mélodies qu'on aime chez les bordelais" (Erwan Le mur Du Son).

"On ne peut pas nier leur talent d’écriture musicale. Les mélodies sont finement aiguisées, les arrangements bien cadrés et les solos de bon goût" (Feu à volonté)

Vidéos :

"Go back and start" version alternative :



"Left overseas" version alternative :