The Rebels Of Tijuana / J'adore ce flic Ep



Rencontrés autour d’une projection obscure du mythique "Vanishing point", The Rebels of Tijuana se sont formés en juin 2008 et ont déjà joué avec des groupes comme The Charlatans (Manchester – UK) ou The Lords of Altamont (Los Angeles – USA). Une escapade Rock n’roll d’une cinquantaine de concerts qui a mené les quatre mercenaires sur des routes ou l’on roule à fond la caisse en écoutant les compiles Nuggets, de la soul sudiste, des sensations mods, du yéyé endiablé ou des narguilés californiens bien tripés.

Du kérosène de branleurs pour des mecs qui ont déjà fait leur preuve au sein de formations comme Fireball ou A*Song. Elégance, bon goût et dandysme nonchalant sont les maîtres mots de cette horde. Avec un son résolument vintage, The Rebels of Tijuana crackent leurs influences chez des groupes comme Brian Jonestown Massacre, As Dragon, The Redwalls ou Paul Weller. Une taffe d’herbe mexicaine et un sourire en coin vous rappelleront que la dernière révolution est arrivée. Des mecs qui n’ont plus rien à perdre si ce n’est produire un rock n’roll de bonne facture !!

Le Myspace

Date de parution : Octobre 2009
Date de parution 1er Lp : Début 2010
Label : Autoproduit

Revue de presse / web :

"L'iconoclaste J'adore ce flic retrouve un peu de la verve des chansons de Jacques Dutronc ou Nino Ferrer, et le trépidant Ma Jaguar réhabilite avec éclat les joies du jerk" (Rock'n'Folk)

"C’est drôle et incisif, comme du Fleshtones/Play-boys ninoferrisé ! Le genre de titre qui vous fait vous lever pour instantanément le remettre ! " (Abus Dangereux)

"Mais là, vous sentez la chamade monter, le déclic d'une machinerie enclenchée par ce disque noir, rouge et bleu entendu plus tôt : The Rebels of Tijuana." (Gonzaï)

"N'empêche que le premier EP des Rebels Of Tijuana convainc à la première écoute, les morceaux sont franchement très bons. Enlevés. Marrants. Pas cons. Nerveux. Tout ce qu'on aime" (Dans le mur du son)

"Allez écouter leur EP, et surtout allez les voir sur scène où tout prend une nouvelle dimension, où les rebelles lâchent les chevaux et ne sonnent pas (juste) comme un groupe de revival yéyé mais comme une formation bonne à faire frissonner tout fan de garage rock ardent et récréatif" (Le Choix de Mlle Eddie)

"Derrière une façade un peu je m'en foutiste et une attitude de dandys tout à fait assumée, il y a quatre gars droit dans leurs santiags, qui propulsent leurs chansons avec des textes décalés, une rythmique tendue et une voix bien rock, avec cette morgue et cette élégance de voyou classe" (Crystal Frontier)

"Des titres complétement rock, déjantés et rétros, dans cet EP au titre loufoque" (Publikart)

"La vigueur rock se conjugue parfaitement avec un psychédélisme qui ajoute une jolie touche au répertoire de ces talentueux Rebelles, qui réalisent ici un sans faute" (Muzzart)

"A l’ancienne et en 45 tours, The Rebels Of Tijuana envoie un son brut de décoffrage" (Muzik Please)

"Ecouter The Rebels of Tijuana c'est mettre les deux doigts dans la prise pour se retrouver propulser 40 ans en arrière" (SucrePop)

"Il est évident que la formule rétro cartonne mais d'autres raisons contribuent au succès grandissant de The Rebels Of Tijuana" (Web Libre)

"Énergique, bourré d'humour, le freakbeat des Rebels Of Tijuana fait plaisir à entendre. [...] Au final, The Rebels Of Tijuana réussit à nous offrir un cocktail rafraîchissant de rock'n roll et de yéyé, osant avec bonheur le chant en français exercice si périlleux habituellement" (Raw Power)

"Eh bien, ici, on a peur de rien et on le clame haut et fort, The Rebels of Tijuana a tout pour être la big sensation du siècle à venir" (Poin Poin Magazine)

"J’Adore Ce Flic, c’est quatre titres Rock, avec de l’humour et une pêche d’enfer. Entre Jerk et rock Sixties, à voir en live pour le côté jouissif et fun de leur musique" (Skulking)

"Le rock vintage et fun mais à la fois élégant et tendance de The Rebels of Tijuana fait mouche. Vivement l’album!" (Zik n' Blog)

"The Rebels Of Tijuana, amateurs de garage rock à l'américaine, de yéyé à la française, de mods à l'anglaise. Pour l'instant un seul EP 4 titres à leur actif, mais c'est suffisant pour les envoyer à l'ombre pour un moment" (Playlist Blog)

"Humour à la Nino Ferrer, gros riffs de guitare qui dégueulent et claviers hypnotiques" (Record Reviewers)

"C’est à la fois super chaud, très frais, sacrément relevé, et joué avec une ferveur qui n'a d'égale que l'enthousiasme des musiciens" (Concert And Co)

"Surprise : le concert ne fut que meilleur, rageur, avec un climax qui donnerait à Iggy l'envie de se mettre à la DHEA !" (Gonzaï)

"The Rebels of Tijuana sert un rock n’roll bourré de talent avec classe et conviction" (Chateau Rouge)

"Ce qu’ils servent est un rock’n roll bourré de talent, exécuté avec classe et conviction" (Haute Savoie Tourisme)

Mais aussi : Clip sur Info Jeunes , Concours Publikart , Concours Allomusic , Concours Quenelle Culturelle , Concours Muzzart


Concerts à venir :

12 mars 2010 / Les Recyclables - Festival Bars en Fête GENEVE
20 mars 2010 / Le Bar King NEUCHATEL (CH)
27 mars 2010 / 1st LP recording Studio 109 VAISE (69)
28 mars 2010 / 1st LP recording Studio 109 VAISE (69)
29 mars 2010 / 1st LP recording Studio 109 VAISE (69)
30 mars 2010 / 1st LP recording Studio 109 VAISE (69)
31 mars 2010 / 1st LP recording Studio 109 VAISE (69)
1 avr. 2010 / 1st LP recording Studio 109 VAISE (69)
3 avr. 2010 / Le Brise Glace w/ Zebra, Hogg and Horns ANNECY (74)
16 avr. 2010 / Printemps de Bourges - Euro Café "22GrandJob night" BOURGES (18)
24 avr. 2010 / L’ Assomoir w/ The Small Ties SAINT ETIENNE
22 mai 2010 / "The Two Men from L.I.N.Z." Festival BAD BREISIG (Germany)
23 mai 2010 / Halt auf Verlangen Festival ENGELBERG (Switzerland)
19 juin 2010 / "Stout n’ Rollers" Vespa Club Festival SOLOTHURN (Switzerland)
25 juin 2010 / La Cantine de Belleville w/ Fireball PARIS (11ème)
2 juil. 2010 / OT301 - Amsterdam Beat Club AMSTERDAM (Holland)
17 déc. 2010 / Artist’s Pub VERSOIX (CH)

Vidéos :