Chris Joss / Monomaniacs Vol 1


Le français Chris Joss est un multi-instrumentiste autodidacte et producteur indépendant. Ayant vécu à Londres durant les années 90, Joss y a découvert la musique vibrante des scènes de la ville alors qu’il travaillait en tant qu’ingénieur du son - tout en jouant de la basse et de la guitare dans différents groupes.

Tel un vieux vinyle tiré d’une capsule temporelle des années 70, ce sixième album ramène Joss dans les grooves d’un funk vivant et dépoussiéré.

Rappelant les rythmes mythiques de la Blaxploitation et les bandes originales des films Grindhouse de cette époque, Monomaniacs est un album rempli de breakbeats rebondissants, de tempêtes de wah-wah, de lignes de basses élastiques, de synthés cosmiques, et même d’un peu de guitare rock pour vous donner quelques frissons. On attend le volume 2...

Le Myspace

Date de parution : 23 Fév 2010
Label : Esl Music

Acheter le cd sur Fnac.com ou sur Amazon.com
Acheter le Mp3 sur Virgin ou sur Itunes


Revue de presse :

"Ce sixième LP est un chef-d'œuvre du bidouillage musical, une petite perle euphorisante de sons acoustiques, Funk, Blues, Jazz, qui met la tête en orbite autour d'une nouvelle planète, celle de la programmation d'un funk urbain aux harmoniques décomplexées" (Fenec Webzine)

"Sur cet album dansant et porteur de sonorités vintages du plus bel effet, à base de giclées d'orgue hammond impeccablement supportées par une instrumentation riche, vive, il se hisse à un niveau plus que respectable et apporte un crédit conséquent au créneau funk" (Muzzart)

"Et si il se dit justement que le groove est souvent une notion fourre-tout, utilisée à tort et à travers, ceux qui ont du mal à le cerner sont invités à faire entrer ce Monomaniacs volume 1 dans leur dictionnaire musical. (aujourd'hui)" (The French Touch)

"Chris Joss propose un album abouti, voguant gaiement sur un groove hot hot hot marqué par une deep bass punchy, ciselée de pointes totalement acides" (Skulking)

"Un album baigné d’effets electro à l’ancienne avec ce bon vieux synthé enflammé des seventies, la basse endiablée qui l’accompagne, beaucoup de groove, des boites à rythme effrénées, des riffs de guitarre électrisée…" (Publikart)

"Gloire soit donc rendue à Chris Joss, qui a signé une vraie perle de soul-funk, intemporelle parce que d'aujourd'hui comme de demain. Classe ! " (Crystal Frontier)

"Un sixième album aux allures grooove et funk d'antan qui ne sera pas pour vous déplaire. 8/10" (Blog Culturel)

"Chris Joss rend un bel hommage ici à travers 12 compos aux petits oignons [...] Bref, un bel hommage pour un musicien inspiré et talentueux qui, espérons-le, donnera une suite à cette jolie collection de titres totalement roboratifs ! 8/10" (Hop Blog)

"Voici un disque instrumental bien funky" (Fonkadelika)

"Album de la semaine!" (Couleur 3)

"Album du mois!" (Radio Cobalt)

"Avec déjà cinq albums, une poignée de maxis, une ribambelle de remix et de compilations à son actif, Chris Joss reste l’acteur le plus prolixe, bien que discret, de la scène funk française" (Longueur d'ondes n°51)

"This is Joss sounding funkier than you've ever heard him. This is Joss digging deeper than ever into the northern soul sounds that initially implanted in him a fascination with England's mod scene" (Properlly Chilled)

"A surprisingly great set from Chris Joss -- much harder and funkier than most of his other work, with a strong deep funk component in the mix!" (Dusty Groove)

"Clocking in at under 40 minutes, this is a bangin,’ dancefloor strutting, creatively inspired set that showcases Joss at his nasty best" (All Music)

"Joss, clearly a devout fan of classic funk and groove music, stays true to the canon while subtly incorporating a 21st century edge" (Other Music)

"It’s another highly entertaining instrumental affair from Joss" (Orange Juice Party Noise)

Interview sur Bidibule

Diffusion de "Backbeating" dans un épisode de CSI:Miami
Diffusion d' "Optical" dans un épisode de CSI:Miami

Vidéos :